Quelques lectures

Publié le par Mélilotus

J'ai lu quelques bouquins qui tournent autour du cancer ces derniers temps.

Je viens de finir un livre qui s'appelle 'La chambre d'amie' d'Helen Garner que je ne vous recommande pas. La personne qui a écrit ce livre n'est pas une belle personne, contrairement à ce qu'elle pense d'elle-même. Beurk ! Zéro pointé.

Par contre, 'Socrate dans la nuit' chez Gallimard m'a beaucoup plus, et même amusé. L'auteur est Patrick Declerck, atteint d'une tumeur au cerveau. Très bien écrit, personnage très attachant, même (et surtout ?) s'il a tous les 'défauts' de la terre !

Et puis il y a aussi 'Dans la vallée des larmes' magnifique récit de Patrick Autréaux toujours chez Gallimard.

Un petit extrait pour vous donner le ton :

"Les autres, surtout s'ils n'ont pas été malades et ne peuvent que supposer, vous affirment qu'après la tempête c'est la folie de vivre qui rejaillira, qu'après on voudra manger le soleil et les étoiles. On me disait avec candeur : c'est merveilleux, tu es dans une forme éblouissante, tu es guéri.
Après quelques semaines de santé et de désirs tous azimuts plus ou moins contenus, j'ai dû admettre
que ce réveil en fanfare n'avait rien de joyeux. Comme un vétéran qui ne sent plus chez lui à sa place, je regrettais le temps des batailles. Je n'étais pas encore sorti de l'enfer. Il me restait à faire la route sans héroïsme du retour vers ce qui n'existait plus..."


Bon, je lis aussi d'autres trucs, sauf que ce n'est pas le sujet de mon blog.
Par exemple, j'aime beaucoup les romans graphiques. Alors, pour me changer les idées,  j'ai lu récemment 'Ma mère était une très belle femme' de Karlien de Villiers, et là, mazette, que vois-je ? Que justement, cette fameuse mère meurt d'un cancer... Haaaaaaaaaaaaaa ! Je suis poursuivie !

Et vous, quelles lectures sur le sujet me conseillez-vous ?

Publié dans lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mireille 17/01/2010 22:01


Voilà, j'en ai fini du Choeur des femmes ...et l'autre jour, alors que j'attendais une consultation chez la gynéco, je me suis prise à rêver que cette consultation serait différente de toutes les
autres!!Il n'en a rien été!A vrai dire, je ne suis pas "rentrée " dans ce roman . L'idéal médical est évoqué ...Notre interne, Jean , évolue , devient un exemple de transformation positive,
l'exemple d'une quête du bien...Non, je ne saurai recommander ce roman ;Peut certainement mieux faire!


mireille 18/12/2009 20:05


Je n'ai découvert le billet qu'après avoir posté mon commentaire .J'en ai d'ailleurs profité pour lire une grande partie de ce blog!

En ce moment, je lis le choeur des femmes de Martin Winckler .Je ne l'ai pas encore terminé mais le début est prometteur !


Mélilotus 18/12/2009 20:34


Oui, je connais aussi ce bouquin... à vrai dire, j'ai été très très vite agacée par le personnage de la nana qui n'est absolument pas crédible, je trouve. Quel dommage que Winckler se soit senti
obligé de créer ce personnage alors qu'il avait des choses très interessantes à nous livrer sur l'autre côté de l'affaires médicales...
Tu me diras ce que tu en penses, promis ?


mireille 13/12/2009 14:05


Atteinte du même mal(carcinome canalaire infiltrant grade3), je retrouve a lecture, enfin, 1 an après la fin de la chimio . J'ai lu un livre que j'ai jugé remarquable, un roman d'émotion, sans
pathos: D'autres vies que la mienne d'Emmanuel Carrère .Un roman qui ne laisse pas indifférents ceux et celles qui suivent la même route tortueuse que la nôtre! Bonne lecture...


Mélilotus 18/12/2009 14:28


Oui, Carrère, biensûr, ce bouquin est formidable. J'en parle dans un billet mais tu n'as pas dû voir.


isasuisse 09/12/2009 14:39


Euh, aïe les neurones: le titre du livre, c'est:
La Vie Sauve!!!!


Mélilotus 09/12/2009 16:23


Merci Isa et les autres conseils ! Je lis actuellement le livre de D. Gros, et franchement, c'était LE livre qu'il me fallait, je me régale. Chaque chapitre et sous-chapitre mériterait un billet
dans mon blog, tellement je me sens en adéquation avec ce qui s'y raconte, sauf qu'il y a (encore !) plus gambergé que moi et qu'il est plus érudit. 'Cancer du sein : entre raisons et sentiments'
de D. Gros, dont je parle dans mon billet 'overdose de poirrines'.


isasuisse 09/12/2009 14:38


C'est fou le nombre de personnages de roman qui ont le cancer depuis que je l'ai eu;-))
Pas très loin du sujet, je te conseille le livre publié au Seuil en 2005 que Marie Desplechin a écrit avec son amie Lydie Violet atteinte d'une maladie incurable, mais pas du cancer du sein ...
c'est émouvant, grand et plein de vie.
Comme tous les romans de cette auteure, cela donne à penser et ... à appliquer.
Bonne lecture et merci de tes références
Isabelle