"Cette vague qui nous roule sur le rivage"

Publié le par Mélilotus

 

 

Quelle belle idée que ce dvd intitulé 'Le Cancer du sein dans le parcours d'une vie' édité par l'association AGARO (Association grenobloise d'aide à la recherche en oncologie).

 

Il comprend 2 parties : d’une part,  des séquences filmées et explicitées des différents examens et traitements, et d'autre part, un film  de 52 minutes constitué de témoignages de patientes.

 

 

"Remis gratuitement aux patientes par l’intermédiaire de leur médecin traitant, ce DVD par ses informations permet de diminuer l’angoisse des malades et améliore la communication avec l’entourage.
L’Association AGARO travaille en milieu hospitalier dans le service d’Oncologie Médicale dont le responsable est le Pr Mireille Mousseau, ainsi que hors CHU pour apporter aux patients atteints de cancers, bien‐être et réconfort par des soins de support (Art‐Thérapie picturale et musicale, socio‐esthétique, réflexologie)."

 

J'étais forcément plus intéressée par la seconde partie que par la première, mais je trouve l'idée vraiment géniale de proposer un support vidéo, plutôt que le petit livret papier glacé souvent ringard.

 

Qui n'a pas eu son petit livret  d'information à l'hosto ? Qui explique les différents traitements qu'on va subir, quelques petits shémas, des conseils sur le lymphoedème, voilà madame, vous lirez ceci à tête reposée (?!).

 

Belle idée donc, mais belle réalisation aussi. 

 

Alors biensûr, la réalisatrice a dégoté des supers blouses blanches, comme on en rêve toutes ! Disponibles, empathiques, et tout et tout.

Chaque étape est décliné, avec des professionnels en action ou interviewés, et des patientes qui nous livrent leur ressenti.

Vraiment bien de montrer ce que sera une séance de radiothérapie, par exemple.

 

Le  tout émaillé d'interventions d'une psycho-oncologue tout-à-fait extraordinaire.

Ce qu'elle dit est peu ou pas dit à celle qui va débuter son parcours thérapeutique.

DSCF2341.JPG

 

Par exemple, qu'il arrive fréquemment qu'une femme vive un déni au moment de l'annonce, et que le mari se trouve dans une situation très déstabilisante. Que parfois aussi, des troubles psychiatriques apparaissent, passagers, mais très angoissants pour la patiente.

Qu'il ne faut pas s'imaginer qu'un cancer qui ne nécessite pas de chimio est forcément mieux vécu, etc...

 

J'aurai aimé rencontré ce type de personnes au moment de mon annonce. Je suppose qu'elle m'aurait vraiment aidé.

Et se dire en visionnant ce dvd, qu'on peut prendre RV avec cette femme doit être un sacré soutien à lui tout seul ! Bon, encore faut-il qu'elle ne soit pas trop overbookée...

 

oh une petite jeunette psychologue est venue me voir à l'hosto, mais franchement, humm. Bien gentille, mais pas assez de bouteille, totalement inutile. Je languissais qu'elle quitte ma chambre, et je devais  déployer un arsenal pour lui faire comprendre que je voulais qu'elle me laisse tranquille.

 

Juste un passage que je n'ai regardé, que d'un oeil, c'est  le déroulement d'une chimio. Les jours de chimio, je pleurais de l'entrée dans l'hosto jusqu'à ma sortie le soir (oui, RV à 9h et sortie vers 16h30, la vache !).

C'était évidemment catastrophique, surtout dans la salle d'attente pour les autres patientes !

Alors juste le fait de revoir ce type d'image et l'odeur des produits me revenait dans le nez !

 

Les moments cruciaux du parcours, je les ai vécu de manière totalement paroxystiques.Toutes ces femmes semblent tellement plus sereines que ce que j'ai pu être. Alors biensûr, la réalisatrice a trié, elle n'allait pas mettre à l'écran des femmes effondrées. (Juste une femme craque au moment de l'annonce de la perte annoncée des cheveux, mais juste un peu, car elle se 'resaisie' vite...)

Peut-être la présence de la caméra modifiait la donne. Mais enfin, je n'aurai jamais pu apparaitre dans ce type de documentaire !

 

Quant à la deuxième partie, qui donc s'intitule 'Cette vague qui nous roule sur le visage', ce sont de très beaux témoignages.

Je me suis totalement identifiée à une des personnes, d'ailleurs !

Bon, j'ai forcément été un peu agacée par celle qui disait qu'il ne fallait pas aller sur des forums, blogs, parce que c'est beaucoup trop anxiogène et que cela donne souvent des infos fausses...

Fâcheux de généraliser, non ? Même si on connait le danger.

 

Quel dommage que la diffusion de ce dvd soit si confidentielle.

Ainsi, il faut être grenobloise, mince alors.

Le site d'Agaro est en construction, très peu d'infos sur la toile.

Peut-être alors que mon exemplaire (prêté) pourrait voyager...

Publié dans films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 03/02/2011 15:00



Patiente ayant témoignée sur le dvd, je suis très touchée de vous lire.
Ce dvd permettra d'informer les femmes atteintes d'un cancer du sein. Le ton est juste et vrai. C'est un juste dosage d'information, d'écoute, de compassion, de gentillesse des
intervenants, de conseils, d'initiatives, de vitamines. Et là, comme par magie dans un ciel bien tourmenté, on entrevoit une éclaircie !
On s'informe et l'on peut avancer...
Martine Arnaud Goddet, la réalisatrice, a réellement su écouter sans juger, sans douter de la sincérité des mots (et maux).
Chapeau pour votre blog et la qualité de l'info. Je l'ai parcouru avec beaucoup d'intêret et en plus... je vais revenir maintenant !
Très sincèrement



Mélilotus 03/02/2011 22:11



Merci Cécile ! Touchée à mon tour.


Tellement contente que mon billet soit parvenu jusqu'à vous, et aussi que vous puissiez ici témoigner de cette expérience.


Peut-être êtes-vous la personne qui me ressemble tant dans le film, qui sait ? Il me plait de le croire... Mais vous êtes TOUTES formidables dans ce film.


A très bientôt sur mon blog, et bienvenue.



Martine 16/01/2011 09:40



Bonjour,


Je suis ton blog depuis quelque temps et avec régularité même si je ne me suis pas encore manifestée!


Si tu fais voyager ce DVD, je suis preneuse pour le regarder aussi!


Sinon je vais voir sur le site comment je peux faire!


Merci pour tout ce partage et bon dimanche!


Martine



Mélilotus 18/01/2011 14:29



C'est noté