Sencha mon amour

Publié le par Mélilotus

Avant, c'était la clope.

Alors il fallait toujours que j'ai des paquets d'avance, pour que je sache que je ne serai pas en manque.

Là, c'est pareil. J'ai ma réserve dans le placard.

 

Maintenant, je ne fume plus, mais je bois. Du thé. Vert.

Du vin aussi mais ça ne me fait pas le même effet. Heureusement.

 

Parce que du thé vert, j'en bois disons... une dizaine de tasses par jour. Et attention, pas des tasses de gnognotte, non, les 250 ml.

 

Avant, j'aimais pas le thé vert, je le trouvais insipide. Mon truc, c'était le thé noir avec du lait, le matin, juste un bol, et éventuellement vers 17 heures. Vieux restes de ma période british ado.

 

Et puis paf, mon cancer, DSS et Béliveau avec leur thé vert. Mince alors.

Il n'était plus question de boire du thé noir qui ne 'servait à rien', moi qui m'escrinais tout-à-coup à tout faire contre mon cancer, ou ce qui pouvait en rester.

Il était préconisé 3 à 6 tasses, va pour 6 alors. Au début.

Le boire dans les deux heures ? Bon alors plutôt une heure.Tasses-Chiffres-copie-1.jpg

C'est mieux bio ? Ca, j'avais bien prévu.

Il était préconisé qu'il vienne du Japon ? Ok.

Avec du citron ? Ok. Sans sucre ? Ok.

Il fallait le faire infuser au moins 8 minutes ? Ok, va pour 10 même.

Il fallait pas le brûler et donc mettre une eau entre 70 et 90 degrés ? Ok.

Plutôt en vrac qu'en sachet ? Ok.

Avec du citron, c'est mieux ? Ok.

Y'a que l'eau. Robinet. Faut pas pousser quand-même.

 

Oh la tête de mon marchand de thé quand je lui dis un jour comment je déhustais son thé !

Lui, c'est le type qui organise des cérémonies du thé, qui mesure la température et qui compte les secondes : 90 secondes pour le Sencha.

Quand je lui ai parlé de mes 10 minutes... de la confiture aux cochons, c'est sûr. J'aurai rien dû dire, en fait. Maintenant d'ailleurs, je n'enlève même plus le filtre.

Ca me faisait tout-de-même un peu drôle au début de me dire que dorénavant, il faudrait ce breuvage jusqu'à la fin de mes jours.

 

Parce que je l'ai longtemps trouvé dégueu ce fameux Sencha japonais infusé 10 minutes ! Du foin.

Comme les premières Goldo finalement.

Et puis maintenant je n'ai plus aucun avis sur la chose. Je le bois, point. Je me rends juste compte qu'il doit toujours être dégueu quand je vois que ceux qui en boivent ne finissent  que rarement leur tasse. Même les bien élevés. Alors qu'au départ, ils étaient ravies de prendre un thé... On ne les y reprendrait plus d'accepter le thé de Méli !

Pas réussi à convertir ma fille, dommage.

 

Moi par contre, c'est une drogue dure. Je ne me sens pas bien si je n'en bois pas des quantités.

Va savoir si cette dépendance est physiologique ou pas ? Peut importe. Elle est là.

Et tant pis s'il faut plutôt en boire loin des repas, j'en bois tout le temps. Enfin jusqu'à 16 heures maxi, vu mes éternelles insomnies. Après, je passe aux infusions de thym, cannelle, girofle, etc...!

 

Là, par exemple, en écrivant ce billet, j'ai bu 3 tasses.

Et fait pipi deux fois.

 

Pour avoir des précisions sur la meilleure façon de préparer le thé vert, un lien ici et .

Publié dans nutrition

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sissi24 07/05/2010 21:45


ben je savais que c'etait bien le thé vert mais j'en bois pas autant !!
alors il faut que je m'y mette sans faute pour que mes contrôles soient tjrs bons !!
Bonne soirée et bon courage


chartres 06/05/2010 10:48


Ah!Comme c'est sympa de rire dès le matin, surtout après le corvée lessive (enfin, enfourner le linge dans la machine!!!).Bref, te voilà devenue une "tea addict" au thé vert ...bien entendu, tu ne
le dégustes pas, tu t'abreuves dans ta mug. Alors, m'est revenu en mémoire pourquoi ton vendeur de thé était furieux!!! Si tu peux te le procurer , lis "le livre du thé" de Kakuzo Okakura et tout
deviendra aussi limpide que l'eau du thé!!!Merci pour ce clin d'oeil .J'ai donc bcp ri car je suis moi aussi ancienne cigarette addict reconvertie au thé!!!!!


isasuisse 05/05/2010 11:02


Potomanie .... cela me fait penser à un roman d'Amélie Nothomb dont l'héroïne justement boit à doses pathologiques ... de l'eau.
J'ai beaucoup appris sur les thés verts, fouillé mon armoire (1 étagère thés et tisanes): nada, au mieux du Sencha de Chine (1 Monoprix Gourmet exquis), pas d'indication sur les Mariage frères,
juste fini un thé blanc bio (espoir, peut-être là c'était le bon?!!).
Je bois déjà du thé vert donc, par goût et parce que j'ai lu les mêmes livres que toi;-)
Je vais creuser le sujet et vous dirai si je deviens aussi extrémiste!
Supprimer le sucre ... j'ai tenu 1 an, et compte recommencer sérieusement.
@ bientôt, bises bios
Isabelle
Bio, je suis et reste. Thé


Marielea 04/05/2010 20:19


Hello! merci pour ce clin d'oeil, Méli.. le thé sencha , c'est aussi " mon amour " !Mes pauses thé sencha-gingembre font partie de mes plaisirs journaliers.. j'adore..je ne pars pas en vacances
sans mon thé sencha.. si, si.. j'en emmène partout avec moi.. mon mari ou mes enfants ont même appris à me le préparer et IL fait partie de mes habitudes de vie, IL m'est indissociable.. cependant,
je n'en bois pas autant que toi.. Serais- tu atteinte de potomanie? lol
Je suis restée une "intégriste" du régime DSS: pas de sucre (j'ai perdu le gout, je fais tout de même des desserts pour ma famille avec du sucre complet ) , pas de laitages, pas de viandes rouges,
pas de charcuteries ( aucun mérite - si mérite il y a - je n'aime pas cela) .... c'est devenu naturel, c'est passé dans mes moeurs, sans difficulté. Mais comme tu le soulignes, Méli très justement,
chacun fait en fonction de ce qu'il croit.. chacun expérimente pour lui-même . Belle soirée à toi, chère amie et à tes lectrices . Marielea


Mélilotus 04/05/2010 21:40



Potomanie... je viens de lire la définition, heu non, pas encore ! Je ne connaissais pas ce trouble psy. Non, je me dis que c'est sans doute un trouble aussi pour moi, mais plus de l'ordre de
l'addiction genre tabac. D'ailleurs, contrairement au potomane, je ne vois jamais d'eau. Je bois 'utile', une forme d'intégrisme aussi.


 



yelena 03/05/2010 22:23


Toujours de l'humour, Méli...Et ben, moi j'en bois pas encore, va falloir que je m'y mette, je trouve ça, on va dire, pas bon.... Alors je vais essayer avec le citron, ça fait un an que je devrais
avoir commencé, pas moyen, je remets toujours.Je bois un truc que d'autres trouveraient "infâme", j'ai la bouche sèche avec les tisanes et le thé, bizarre. Au fait, dans l'émission sur la
reconstruction, il y avait aussi un sujet sur le bio.Tu avis entendu ? J'ai regardé le "tout". Je m'écarte un peu du régime DSS, un peu seulement, par gourmandise.... Un peu de sucre roux quand
même, non ou NON FERME ?


Mélilotus 04/05/2010 13:06



Pour le sucre, je ne suis pas trop gourmande, alors je m'en tire bien. Je dis pas que je prends pas une petite lichette de douceurs de temps à autres, mais il s'allume malgré moi le néon dans ma
tête : SUCRE = ENGRAIS pour le cancer. Ca clignote assez fort pour que je reste pondérée. Mais je ne vais surtout pas te donner de conseils, chacun fait comme il peut, veux, sens,...


En ce qui concerne le thé vert, je te donne mon avis : si tu t'y es pas mis au pire moment du flip du cancer, tu as moins de chance d'y arriver maintenant. Pour moi, c'est la trouille qui m'a
fait en boire. Cette trouille s'estompe sans doute pour toi, tant mieux biensûr, mais question régime DSS, forcément, ça ne peut que s'étioler dans le temps. C'est bien humain. Moi-même, je vois
bien que je suis moins intégriste qu'il y a 2 ans et demi.


Mais maintenant, le thé vert, je ne peux plus m'en passer.


Je te conseille vraiment d'essayer. Il en existe une foultitude. Commence par exemple par du thé au jasmin, laisse tomber les 8 minutes et le sencha japonais au début, et peu à peu, tu te mettras
peut-être à aprécier une des boissons les plus bues dans le monde .


Pour le bio sur le magazine de la santé, pas vu. J'ai tout-de-suite arrêté. Et mon avis est inébranlable sur le sujet : La question 'faut-il acheter bio' n'en est pas une pour moi.