Ma Lhasa

Publié le par Mélilotus

Une personne hors du commun...
Je l'avais vu en concert au Printemps de Bourges en 2004, et alors que j'avais vu des dizaine d'artistes pendant la semaine, en passant d'une salle à une autre, sans jamais regarder un concert dans son intégralité (avantages... et inconvénients du pass !), je me souviens être restée scotchée à sa voix. Restée jusqu'au bout de son récital. (Mon meilleur concert cette année-là avec Buck 66, waouh)
Elle était magnifique de présence, au théâtre Jacques Coeur très intimiste. Elle penchée vers ses spectateurs, parlant entre chaque chanson, pour en expliquer la trame si elle n'était pas en français, ou nous en expliquer le contexte.
Cela me ramène au temps béni d'avant ma maladie, le temps où je courrais les concerts, pas fatiguée la jeune Méli qui se couchait à point d'heure au Printemps !
Depuis je n'ai eu de cesse de la faire découvrir dans mon travail. Et puis là, avec son troisième album, plus besoin, elle était devenue célèbre. Même gala.fr parle de sa mort. Beurk.lhasa100609
La roue tourne, Lhasa me le rappelle une fois de plus.
Trois petits tours et puis s'en va.
En ce premier jour de 2010, elle me rappelle qu'on peut mourir du cancer.


Publié dans cancer

Commenter cet article

Cathie 06/01/2010 20:58


La Lhasa est aussi depuis longtemps une de celles que j'aime