Si doux oxymore...

Publié le par Mélilotus

Ca y est, j'ai passé hier ma visite des 20 mois, yeah !
Ha ces spécialistes, ils ne savent pas combien il aurait été doux à mes oreilles que certains mots soient prononcés au lieu d'être seulement entourés sur un carnet de surveillance !
Car on m'a entouré REMISSION COMPLETE, trop chouette, et j'aurais bien aimé l'entendre. Mais ils sont dans leur monde, remplir des paperasses, faire des courriers, biffer des fiches,...
Bah, c'est déjà TRES bien, je ne me plains pas, c'est même top ! Même si c'est un oxymore... (figure de réthorique qui consiste à placer côte à côte 2 mots totalement opposés !!!!)
Deux exemples d'oxymores : obscure clarté (de Corneille) ou mort-vivant... Hé hé, pas mal mes exemples, hein ?!
Bon, allez, je l'aime bien mon oxymore, finalement ! J'aurais biensûr préf
éré GUERISON COMPLETE.
Et pour fêter ça, n'en déplaise à DSS, je me suis payée avec mes enfants des churros... car j'ado
ooooore les churros et que c'est la fête au v
illage.
Je voulais dire aussi que j'avais une pensée très émue pour celles qui n'en sont pas là.

Publié dans les médecins et moi

Commenter cet article

catherine 23/10/2009 19:15


oxymore j'adore :-) je te l'emprunte si ça ne te derange pas ....


Mélilotus 24/10/2009 20:35


Volontiers


muriel 04/06/2009 10:49

La journée avait déjà bien commencé, soleil, oiseaux, sourires....
Mais, là, cest la plus belle nouvelle dans tout ce que j'aurais pu imaginer.
Je t'embrasse.
Muriel

IsabelleDeLyon 02/06/2009 15:53

super nouvelle, je suis heureuse pour toi

Mélilotus 03/06/2009 21:33


Merci, et je te souhaite la même chose !


Marielea 30/05/2009 20:53

Jamais trop de bonheur! je suis hypercontente pour toi! tu as tout fait pour cela! moi, je suis dans le fond du gouffre...

Mélilotus 31/05/2009 10:26


Non, tu n'es pas dans le gouffre.
Tu es au bord du gouffre, et tu regardes vers le bas, ça donne le vertige... Surtout parce qu'on est déjà tombé dedans,
mais ouf, on est des rescapées. Il faut vite s'en éloigner, essayer de trouver des chemins qui ne ramènent pas trop vers ce gouffre, même si on y revient inexorablement, parce qu'il fait partie de
notre vie pour toujours. Mais il y a la vie même au bord, et il faut arriver à détourner les yeux vers des paysages plus sympas ! Facile à dire, je sais. Il ne doit pas se passer plus d'une
demi-heure dans ma vie sans que je pense à ce foutu cancer. Mais je me mets plein de garde-fous : nutrition, mental, sport, etc... Eh, je t'apprends rien, tu connais ces garde-fous, ils sont
solides même s'ils paraissent un peu légers, c'est du costaud !!!!!